Pourquoi ?

Trois raisons principales sont à l’origine de ce projet :

eleves
 

  1. une évolution démographique à la hausse avec une croissance prévue de 27% d’élèves supplémentaires à scolariser d’ici 2025.
  2. les contraintes institutionnelles (nouvelle loi scolaire – LEO, concordat intercantonal HARMOS, loi sur l’accueil de jour des enfants – LAJE, école à journée continue (art.63a de la Constitution vaudoise) ;
  3. l’état de dégradation de certains collèges et la nécessaire planification de leur rénovation ou de travaux d’entretien lourds.